Page is loading...

Primauté de la vie

La science affirme que c'est la vie qui engendre la vie. La vie des êtres animés n'est possible que par la voie de la reproduction sexuelle. La matière inanimée n'a jusqu'à présent jamais donné naissance à la moindre cellule, cela est vrai. Même parmi les êtres vivants élémentaires (les protozoaires), comme certains parasites et champignons.

Au témoignage de la science, la terre fut pendant une longue période, dépourvue de vie en raison de la chaleur excessive qui y régnait. Pendant des millions d'années, aucune verdure, aucune rivière et aucune source n'existait.

Le seul paysage qu'elle offrait était celui de la matière minérale le recouvrant et des volcans qui étaient alors beaucoup plus nombreux. Même après le refroidissement de son écorce elle est restée pendant des millions d'années sans êtres animés. Même après d'autres transformations de sa matière, la terre ne révélait encore aucun indice de vie.
Comment alors a jailli la vie?

Il n'y a pas de doute que la vie est apparue quelque temps après l'apparition de la terre dont l'âge atteint aux dires des savants les trois milliards d'années. Depuis combien de temps et comment elle a existé, c'est une question sans réponse. Depuis des siècles, les savants enfermés dans leurs cabinets de travail ou leurs laboratoires tentent de résoudre cette énigme.

* * *

“La vie! Quelle parole envoutante! L'existence a-t-elle commencé avec le néant? La matière inerte peut - elle créer la matière animée, ou bien faut-il qu'intervienne la main puissante du Créateur? On dit parfois que la vie est venue sur notre planète à partir des autres corps célestes puisque les formes les plus élémentaires de la vie comme certains microbes flottant dans l'atmosphère d'un corps céleste, peuvent s'élever à des altitudes très élevées, et être entraînés sous la pression du rayonnement solaire vers une autre planète, pour finalement atterrir sur un autre corps céleste où ils se développeront, se reproduiront et s'acclimateront.

Avec cette hypothèse, aucun pas n'a été franchi dans la voie de la résolution du grand problème, car on ne sait toujours pas comment est apparue la vie dans une des planètes du système solaire ou d'un autre système.

Entasser des ressorts, des cliquets, des roues dentées et des leviers ne suffit pas pour faire une montre. Ici aussi, en raison de l'absence du cœur, c'est - à dire du moteur de la vie et de l'appel à la vie, il est impossible de donner vie!1

Nous savons tout simplement que la matière est en soi inerte et dépourvue de vie, et que celle - ci ne peut être conçue comme un simple agencement de molécules. Car la question se pose de savoir pourquoi la matière vivante ne se répète que par la voie de la reproduction sexuée?

Les actions et réactions chimiques ne cessent jamais dans les corps inertes, et pourtant la moindre trace de vie ne s'y manifeste pas. Et dire que la matière à tendance à être complexe et que la vie est apparue comme une phase du développement et de la perfection de la matière, n'est qu'une description des phénomènes vivants que nous percevons, non une explication de l'apparition de la vie.

En outre, puisque la matière est une, pourquoi certains de ses éléments se sont rassemblés, d'autres non; certains sont vivants et d'autres ne le sont pas?
D'où vient cette différence?
La seule chose qui résulte de la combinaison de deux ou plusieurs éléments est que chaque élément confère de ce qui lui est propre aux autres éléments, mais comment peut - il donner ce qu'il n'a pas?

Oui, les éléments acquièrent en s'assemblant, une particularité générale qui existe déjà en chacun d'eux. Mais les propriétés exclusives de la vie ne présentent aucune ressemblance avec celles de la matière, car la vie a des manifestations inconnues de la matière, et est supérieure en beaucoup de points à la matière. Bien que dans la forme, elle en procède, cependant dès que les rayons de la vie tombent sur la matière, elle manifeste le mouvement, l'action, la volonté et en fin de compte la perception et la connaissance. On ne peut donc pas expliquer la vie par des réactions chimiques.

“La vie n'est pas un système inerte et sans vie comme une usine. Elle est un système ayant la capacité de se renouveler et de se reproduire, de se maîtriser et de surpasser. Elle est douée naturellement du pouvoir de s'orienter, et ce don est pétri en elle de façon innée et lui permet de remplacer toujours ce qui en elle est flétri ou perdu.”2

Quel est donc ce facteur qui fabrique des cellules si différentes et aux programmes si variés, destinées chacune à une fonction précise dans le corps. Et qui prépare une cellule sexuelle transmettant aux enfants les caractères et les particularités des parents, et cela sans que la moindre erreur ne survienne?

Nous voyons que les cellules de l'organisme présentent des particularités dans leur structure, notamment le pouvoir de régénération, de préservation de l'espèce et la capacité de variation.
Dans le corps humain, chaque cellule accomplit sa fonction au moment voulu. Leur répartition des taches et des fonctions est surprenante; et se fait selon les besoins requis pour la constitution du corps.

Chaque cellule prend sa place dans le cerveau, les poumons, le foie, le cœur et les reins. A aucun moment on n'assiste à une défaillance des fonctions vitales. Les cellules éliminent les surplus inutiles, et veillent à ce que le volume de chaque organe demeure normal.

* * *

Attribuer cette répartition surprenante des fonctions cellulaires dont le but est la formation des organes nécessaires au corps des êtres vivants, à des facteurs mécaniques non - doués d'intelligence et de conscience, serait une interprétation hâtive et naïve. Quel homme pensant librement serait prêt à accepter cette logique?

Par conséquent, la vie est une lumière qui brille d'un horizon supérieur sur la matière ayant la capacité d'être animée; elle lui imprime le mouvement et lui insuffle la pensée.
C'est la volonté orientatrice, la puissance de perfection et de transformation, et la sagesse supérieure du Créateur qui déverse sur la matière inerte le miracle de la vie avec toutes ses propriétés.

L'homme réaliste et conscient entrevoit au milieu du tumulte de la matière, une essence stable dans la vie, et contemple Dieu dans sa créativité permanente.

  • 1. Citation.
  • 2. Démonstration de l'existence de Dieu Citation d'un chimiste Almoroud.

Share this page