Page is loading...

Wilayat à Ghadir

Hadith n° 29: Le Prophète et la Wilayat d’Ali

 
Abi Sa'id raconte:
« Quand le jour de Ghadir arriva, le Messager d'Allah (que les Bénédictions d'Allah soient sur lui et sur sa Famille) ordonna que l'annonceur appelle les gens:
« Rassemblez-vous pour le Salat. Puis il prit Ali (que la Paix soit sur lui) par la main et dit:
“Ô Allah ! Celui dont je suis le maître, ce Ali est aussi son maître. Ô Allah ! Sois l'ami de celui qui est son ami et soit l'ennemi de celui qui est son ennemi.” »
(Biharoul Anwar, volume 37, page 112, hadith 4)  
  

Hadith n° 30: Vivre la Vie d’un Prophète

 
Le Messager d'Allah (que les Bénédictions d'Allah soient sur lui et sur sa Famille) a dit:
« Une personne qui souhaite vivre la vie que j'ai vécue, veut mourir comme moi et désire résider dans le Paradis perpétuel qui m'a été promis par mon Seigneur devrait accepter la Wilayat d'Ali ibn Abi Talib (que la Paix soit sur lui) parce qu'il ne vous fera jamais sortir de la voie de la guidance authentique et il ne va jamais vous égarer. »
(Al-Ghadir, volume 10, page 278)
  

Hadith n° 31: Le Prophète et l’Imamat d’Ali

Jabir ibn Abdallah al-Ansari raconte: « J'ai entendu le Messager  d'Allah (que les Bénédictions d'Allah soient sur lui et sur sa Famille) dire à Ali ibn Abi Talib (que la Paix soit sur lui):
“Ô Ali ! Tu es mon frère, mon successeur, mon exécuteur et mon calife sur ma nation aussi bien de mon vivant qu'après ma mort. Ceux qui t'aiment m'aiment ; et ceux qui te détestent me détestent ; et tes ennemis sont mes ennemis.” »
(Al-Amali d'as-Sadiq, page 124, Hadith 5)
  

Hadith n° 32: Les Piliers de l’Islam

 
Il est rapporté de Abi Jafar [Imam Mouhammad ibne Ali al-Baqir] (que la Paix soit sur lui): « L'Islam est bâti sur cinq fondations: le Salat, le Zakat, le Sawm, le Hajj et la Wilayat - et il n'y a pas eu d'appel pour aucun d'entre eux comme celui qui a été fait aux gens pour qu'ils acceptent la Wilayah le Jour de Ghadir. »
(Al-Kafi, volume 2, page 21, Hadith 8)
 

Hadith n° 33: La Wilayat Eternelle

 
Il est rapporté d'Abil Hassan [Ali ibn Moussa al-Ridha] (que la Paix soit sur lui):
« La Wilayat d'Ali (que la Paix soit sur lui) a été mentionnée dans tous les livres des Prophètes (antérieurs) et Allah n'a pas désigné un seul Messager (sans un engagement) envers la Prophétie de Mouhammad (saw) et le statut d'héritier de Ali (que la Paix soit sur lui). »
(Safinatoul Bihar, volume 2, page 691)
 

Hadith n° 34: Wilayat et Tawhid

 
Le Messager d'Allah (que les Bénédictions d'Allah soient sur lui et sur sa Famille) a dit:
« La Wilayat d'Ali ibn Abi Talib est la Wilayat d'Allah ; l'amour envers lui (Ali) est une adoration d'Allah ; le suivre (Ali) est un acte obligatoire instauré par Allah ; ses amis sont les amis d'Allah et ses ennemis sont les ennemis d'Allah ; se battre contre lui équivaut à se battre contre Allah et faire la paix avec lui est comme faire la paix avec Allah, Le Très Noble et Le Très Grand. »
(Al-Amali d'as-Sadiq, page 32)
 

Hadith n° 35: Le Jour où Shaytan a Crié au Désespoir

 
Il est rapporté par Jafar [Imam Jafar ibn Mouhammad as-Sadiq] (que la Paix soit sur lui) qui l'a rapporté de son père [Imam Mouhammad ibn Ali al-Baqir] (que la Paix soit sur lui):
« Iblis, l'ennemi d'Allah, a crié au désespoir à quatre occasions:
-          le jour où il a été maudit (par Allah) ;
-          le jour où il a été renvoyé sur la Terre ;
-          le jour où le Prophète (que les Bénédictions d'Allah soient sur lui et sur sa Famille) a été officiellement désigné (pour diffuser le message sur la Terre)
-          et le Jour de Ghadir. »
(Qourboul Isnad, page 10)
 

Hadith n° 36: La Wilayat d’Ali est la Forteresse du Tawhid

 
Le Prophète (que les Bénédictions d'Allah soient sur lui et sur sa Famille) a affirmé:
« Allah, Le Très Noble, Le Très Haut, a dit:
“La Wilayat d'Ali ibn Abi Talib est Ma Forteresse, aussi quiconque pénètrera dans Ma Forteresse sera protégé de Mon Feu.” »
(Jami al-Akhbar, page 52, hadith 7)
 

Hadith n° 37: Le Successeur du Prophète

 
Le Messager d'Allah (que les Bénédictions d'Allah soient sur lui et sur sa Famille) a dit:
« Ô Ali, je suis la cité du savoir et tu en es la porte et personne ne peut entrer dans la ville sans passer par sa porte…Tu es l'Imam de ma nation et tu es mon Successeur. Est bénie la personne qui t'obéit et est destituée la personne qui te désobéit. Celui qui te suit sera vainqueur alors que celui qui te tourne le dos sera parmi les perdants. »
(Jami al-Akhbar, page 52, hadith 9)
 
 

Hadith n° 38: L’Islam dans l’Ombre de la Wilayat

 
Imam as-Sadiq [Jafar ibn Mouhammad] (que la Paix soit sur lui) a formulé:
« Les piliers fondamentaux de l'Islam sont au nombre de trois: le Salat, le Zakat et la Wilayat. Aucun de ceux-ci ne sera valable tant qu'il n'est pas accompagné des deux autres. »
(Al-Kafi, volume 2, page 18)
 

Hadith n° 39: Mille Témoins

 
Abou Abdillah [Imam Jafar ibn Mouhammad as-Sadiq] (que la Paix soit sur lui) a dit:
« Ô Hafsa ! Je suis surpris de ce qui est arrivé à Ali ibn Abi Talib ! Malgré le fait qu'il ait eu des dizaines de milliers de témoins, il ne pouvait pas réclamer son dû alors, qu'en réalité, une personne n'a besoin que de deux témoins seulement pour revendiquer ce qui lui est dû ! »
(Biharoul Anwar, volume 37, page 140)
 

Hadith n° 40: Ali, le Commentateur du Qour’an

 
Du Messager (saw), lors de son allocution le Jour de Ghadir:
« Ali est l'exégèse (Tafsir) du Livre d'Allah et celui qui appelle les autres vers lui. En vérité, ce qui est permis et interdit est plus que ce que je peux vous expliquer ; tout ce que je vous montre comme permis et tout ce que je vous interdis proviennent du même endroit. J'ai reçu l'ordre de prendre votre allégeance et votre engagement d'accepter ce que j'ai emmené de la part d'Allah, l'Exalté, concernant Ali, le Commandeur des Croyants et les Imams après lui. Ô Peuple ! Méditez et comprenez les versets (du Qour'an), respectez ceux qui sont clairs et ne suivez pas ceux qui manquent de clarté ; car par Allah ! Personne ne peut vous expliquer ses limites ou vous donner des explications sur ses significations excepté celui dont je tiens la main (c'est-à-dire Imam Ali a.s.). »
(Wassaïl ash-Shia, volume 18, page 142, hadith 43)   

Share this page