Table of Contents

Leçon 15: Les caractéristiques des prophètes

L’inspiration

Qu’est-ce que l’inspiration? L’inspiration, dans son acception littérale, signifie une suggestion brusque, tandis que d’un point de vue métaphysique, elle désigne le phénomène par lequel les vérités divines sont révélées aux prophètes en communication avec le monde du non manifesté.

Les prophètes, peuvent, grâce à ce lien, avoir de façon directe et claire, accès aux vérités existentielles. Ils reçoivent l’enseignement céleste dans le cadre des messages destinés aux hommes. Parfois, la révélation se fait par l’intermédiaire d’un ange, parfois, elle se fait à travers l’audition d’un appel ou encore par d’autres moyens.

Pourtant, la réalité de cette révélation de même que la nature de ce lien et de cette connaissance ne nous sont pas parfaitement claires, parce que le phénomène de l’inspiration, en tant que moyen d’accéder à la connaissance, est hors de la portée de la vie ordinaire de l’homme.

Il est certain que le phénomène de l’inspiration requiert un esprit sain, un fond pur et une âme noble, sublime, afin que les inspirés soient disposés à recevoir ce phénomène extraordinaire. Dès lors, ils représentent l’élite la plus parfaite des êtres humains, avant et après la révélation, que la volonté divine a rendue apte à la mission de prophète et d’envoyé.

Allah dit dans le noble Coran: « mais Allah sait mieux que quiconque à qui confier son message ».

Ainsi, l’objectif visé à travers l’envoi de prophètes est de guider l’ensemble de l’humanité, individuellement ou par groupe, vers la perfection à laquelle elle aspire. Il est évident que cette lourde responsabilité exige de ceux qui l’assument une prédisposition et une résistance extraordinaires, comme il est évident qu’Allah sache mieux que quiconque à qui confier son message.

Le rattachement à Allah est-il possible?

D’aucuns s’imaginent certainement que le phénomène de l’inspiration déroge aux lois naturelles, ou alors que ce phénomène s’oppose aux sciences humaines. L’une et l’autre supposition sont toutefois loin d’être justes, car la raison envisage la question sous un rapport philosophique et scientifique. L’homme, jouirait-il de capacités et de possibilités inférieures à celles de la télévision ou de la radio pour recevoir quelque phénomène. Pourquoi nie-t-on l’existence d’hommes capables de recevoir des informations célestes provenant du monde non manifesté, étant donné que nous assistons à des phénomènes analogues dans notre vie de tous les jours? Il est vrai que l’inspiration est un phénomène vraiment extraordinaire par comparaison à la relation existant entre l’homme et les appareils récepteurs.

L’émission d’ondes et leur réception ne sont pas exclusives aux appareils métalliques, car nous assistons à des phénomènes incroyables chez certains animaux telle la chauve-souris qui, malgré son incapacité à voir durant son vol la nuit, s’appuie sur les ondes supersoniques. Et combien nombreuses sont les ondes qui remplissent notre espace aujourd’hui, mais que nous ne ressentons pas et dont nous ignorons la nature de même que celle des rayons.

Comment pouvons-nous donc exprimer notre attitude face au phénomène de l’inspiration? En vérité, il n’y a pas de preuve scientifique à même de réfuter ce phénomène. Donc, étant donné l’incapacité de la science à l’expliquer, il n’est pas logique de le considérer comme étant en contradiction avec elle.

L’inspiration d’après le Coran

L’inspiration est citée à plusieurs reprises dans le Coran et dans des contextes différents, car elle n’est pas relative uniquement à l’homme, mais rentre plutôt dans le cadre du processus de réalisation suivant lequel l’existence se meut. Ainsi, lorsqu’Allah choisit un élu parmi ses serviteurs pour l’inspirer, c’est la révélation la plus noble qui lui est dévoilée. D’une façon générale, l’inspiration se divise en deux: l’inspiration des prophètes et l’inspiration d’êtres autres que les prophètes.

L’inspiration relative aux prophètes est citée dans les versets 117 et 160 de sourate al-a‘râf, dans le verset 36 de sourate Hûd et dans les versets 13, 48 et 77 de sourate Tâ-ha. En ce qui concerne l’inspiration relative à notre prophète Muhammad, elle est citée dans le verset 163 de sourate An-Nissâ’ et dans les versets 19, 50, 106 et 145 de sourate Al-An‘âm et le verset 2 de sourate Yûnas.

Quant à l’inspiration relative aux êtres, autres que les prophètes, elle est mentionnée dans le verset 111 de sourate Al-Mâ’ida qui est une inspiration des apôtres, dans le verset 7 de sourate Al-Qasas concernant la mère de Mûssâ (moïse), dans le verset 68 de sourate An-Nahl concernant l’inspiration des abeilles, dans le verset 5 de sourate Az-Zalzâl concernant la terre et dans le verset 121 de sourate Al-An‘âm concernant les démons.

Les différents types d’inspiration des prophètes

Allah dit dans le noble Coran: « il n’est pas donné à l’homme qu’Allah lui parle autrement que par inspiration ou derrière un voile ou par l’envoi d’un messager qui lui révèle, par sa permission, ce qu’il veut. Il est le Très-Haut, le sage par excellence ».

À travers ce verset, nous sommes informés que la transmission des vérités divines à l’homme se fait de trois manières différentes:

1 - l’inspiration immédiate: ce sont des connaissances et des sagesses intuitives révélées dans le cœur sans l’intervention de l’ouïe.

2 - l’inspiration par derrière un voile sous forme d’audition directe.

3 - l’inspiration par l’intermédiaire d’anges qui transmettent l’inspiration au prophète par audition.

Comparaison entre les prophètes et les génies

1 - La droiture, la sincérité, la loyauté et la foi, considérées à la lumière du message: il est impossible de trouver chez un savant, un génie ou un réformateur toute cette stabilité et cette probité qui ne sont propres qu’aux prophètes, comme nul ne peut se comparer à leur droiture, leur sincérité, leur loyauté et leur profonde foi. C’est précisément le secret de la réussite des prophètes dans leurs appels et leurs messages.

2 - Le courage: le recours aux ruses, à l’hypocrisie et aux mensonges indique la peur, et l’histoire n’a pas enregistré un seul cas de comportement pareil de la part des prophètes. Ces derniers ne connaissaient pas la peur. Leurs appels, tout en transmettant le message, se sont distingués par leur sincérité et leur clarté.

3 - L’infaillibilité: contrairement aux génies et aux réformateurs chez qui l’erreur était courante dans leur vie quotidienne, leurs visions, leurs idées, les prophètes, eux, se distinguent par leur infaillibilité. Aucun prophète n’a commis d’erreur dans ses paroles ou dans ses actes ou n’a reconnu cela.

4 - Nullité des expériences: nous voulons dire par là qu’avant de réussir dans un domaine précis, les savants procèdent à une série d’essais et de recherches pour établir une quelconque vérité. Les prophètes, quant à eux, en annonçant les vérités divines, ne se livrent pas à ce genre d’expériences, car les vérités qu’ils annoncent proviennent d’un principe étant à l’origine de l’existence et ne représentent pas une invention personnelle à la suite d’une découverte.

5 - Profondeur et universalité de l’enseignement prophétique: les enseignements prophétiques se distinguent par l’envergure et l’universalité des vérités qu’ils véhiculent. Ils ne se limitent pas seulement à la purification des mentalités, mais embrassent toute chose de la vie avec subtilité et dans les moindres détails. Ils apprennent à l’homme comment il doit vivre et comment il doit se comporter.

La vision religieuse est donc une structure spirituelle de base sur laquelle va s’édifier la vie de l’homme et le comportement de toute la société. Cette vision religieuse confère à la vie de l’homme sa forme et sa nature.

6 - Unicité du message prophétique: le mouvement des savants est caractérisé par sa dispersion dans la mesure où chacun s’attelle à suivre son évolution et ses succès dans son propre domaine scientifique, tout en essayant de tirer éventuellement profit des théories des autres ou au contraire les remettre en cause et essayer de les neutraliser.

À l’inverse, le mouvement des prophètes constitue un tissu homogène et harmonieux. Ainsi, le nouveau prophète poursuit toujours le mouvement de ceux qui l’ont précédé et confirme les livres et les messages dont ils ont été porteurs. Tout cela indique que le mouvement des prophètes a une même et unique origine et s’inscrit dans le cadre du processus d’inspiration divine par lequel chaque nouveau prophète confirme le précédent et annonce la venue du prochain.

Allah dit dans le noble Coran: « à toi aussi il a révélé le livre [contenant la vérité] pour confirmer l’écriture antérieure et la préserver de toute altération ».

L’Évangile aussi rapporte cette parole de notre maître Issa (jésus), que la paix soit sur lui: « ne pensez pas que je sois venu pour détruire la loi de moïse et l’enseignement des prophètes. Je ne suis pas venu pour les détruire, mais pour leur donner leur véritable sens ».

Résumé

1 - l’inspiration est une des caractéristiques des prophètes. Dans son acception ordinaire, elle signifie une suggestion brusque, tandis que d’un point de vue métaphysique, elle désigne le phénomène par lequel les vérités divines sont révélées aux prophètes en communication avec le monde du non manifesté. Cette inspiration s’effectue de différentes manières.

2 - l’inspiration n’est en contradiction, ni avec l’ordre de la création, ni avec les fondements scientifiques. D’ailleurs, nous pouvons dans la vie de tous les jours, établir par analogie, un rapprochement entre l’inspiration et les appareils de transmission et de réception.

3 - le terme « inspiration » est mentionné plusieurs fois dans le noble Coran à travers des significations diverses. Par rapport aux prophètes, l’inspiration il est l’un des moyens d’accès à la connaissance des vérités divines. Mais le terme revêt d’autres significations, tels l’inspiration intérieure, le guide instinctif et les suggestions démoniaques.

4 - l’inspiration des prophètes se fait, selon le Coran, de trois manières différentes: l’inspiration directe, celle opérée par derrière un voile et celle qui se fait par l’intermédiaire d’anges.

5 - les prophètes se distinguent des génies et savants par des qualités supérieures telles:

- leur extrême droiture au cours de la transmission de leur message.

- leur probité à l’abri de toute erreur.

- l’absence d’essais scientifiques ou pratiques dans les vérités qu’ils communiquent.

- L’envergure et l’universalité de leur enseignement.

- l’unicité du message qui caractérise le mouvement des prophètes à travers l’histoire.

Questions et débats

1 - Définissez l’inspiration et dites ce qu’elle représente en vérité.

2 - citez quelques exemples analogues au phénomène de l’inspiration, dans notre vie quotidienne, en rapport avec les animaux ou avec les inventions auxquelles l’homme est parvenu.

3 - le terme « inspiration » est cité à maintes reprises dans le Coran où il revêt plusieurs significations, inspiration intérieure, guide instinctif, suggestions démoniaques, inspiration relative aux prophètes. Citez un verset pour chacune de ces différentes significations.

4 - établissez une comparaison entre les prophètes et les génies.

5 - qu’est-ce que l’unicité du message dans le mouvement des prophètes? Citez deux exemples: l’un tiré du Coran, l’autre de l’Évangile.