read

Question 7: Pourquoi dites-vous dans l’Adhân «J'atteste que Alî est le walî de Dieu» et affirmez-vous ainsi la Wilâyat de Alî – les bénédictions de Dieu soient sur lui?

Question 7 : Pourquoi dites-vous dans l’Adhân (l'appel à la prière) "J'atteste que Alî est le walî de Dieu” «أشهد أنّ علياً وليّ الله»et affirmez-vous ainsi la Wilâyat de Alî – les bénédictions de Dieu soient sur lui?

Réponse

Pour répondre à cette question, il faut tenir compte des points suivants:

1- Les juristes chiites précisent tous dans leurs livres de jurisprudence, par raisonnement ou suivant d'autres méthodes, que la reconnaissance de la Wilâyat de l'Imam Alî –les bénédictions de Dieu soient sur lui– n’est pas une partie constitutive et obligatoire, de l’adhân (appel à la Prière) ni de l’iqâmah (deuxième appel à la prière), et que personne n’a le droit de considérer que cette formule fait obligatoirement partie des deux appels à la prière.

2- Alî –les bénédictions de Dieu soient sur lui– est considéré par le Coran, comme un des walî (ami) de Dieu, sa Wilâyat (autorité religieuse) sur les croyants est énoncée dans le verset:

﴿إنَّما وَليُّكُمُ اللهُ وَرَسُولُهُ وَالَّذيْنَ آمنُوا الَّذيْنَ يُقِيمُونَ الصَّلوةَ وَيُؤْتُونَ الزَّكوةَ وَهُمْ راكِعُونَ ﴾

«Vous n’avez pas de maître en dehors de Dieu et de Son Prophète, et de ceux qui croient: ceux qui s’acquittent de la prière, ceux qui font l’aumône tout en s’inclinant humblement». 1

Des hadiths justes et disposant de chaînes de transmissions reconnues par les sunnites, ont déclaré à propos de ce verset, qu'il avait été révélé au sujet de Alî –les bénédictions de Dieu soient sur lui–, qui s’inclinant pendant la prière, a fait don de sa bague à un pauvre.2

Lorsque ce verset fut révélé à propos de Alî –les bénédictions de Dieu soient sur lui– Hassân ibn Thâbit écrivit ce poème:

فأنْتَ الَّذيْ أعْطَيْتَ إذْ أنْتَ راكعٌ

فَدَتْكَ نَفُوسُ القَوْمِ يا خَيْرَ راكِع ِ

فَأنْزَلَ فِيْكَ اللهُ خَيْرَ وَلايَةٍ

وبيّنها فِي مُحْكَماتِ الشَّرايِعِ

«Tu es celui qui, incliné, a fait preuve de générosité, que les vies soient ta rançon, toi, le meilleur de ceux qui s’inclinent. Dieu a révélé la meilleure des Wilâyat à ton sujet, et l’a énoncée dans les règles de jurisprudence qui ne souffrent d'aucun défaut».

3- Le Vénérable Prophète –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille– a dit:

«انَّما الاعمالَ بالنيّات»

«La valeur de l’acte dépend de son intention».

Par conséquent, si la Wilâyat de Alî –les bénédictions de Dieu soient sur lui– est une des révélations du Coran et si la formule en question (dans l'appel à la prière) est prononcée de façon facultative, quel obstacle y a-t-il à ce que cette vérité soit attestée à côté de la Prophétie du Vénérable Prophète –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille–?

Il est nécessaire de préciser que l’ajout d’une phrase à l’Adhân est illégal. Or on reproche aux chiites d'avoir ajouté cette phrase, comment concilier ces deux points de vue?

1- L’histoire atteste que la partie de l'Adhân3 :

«حَيّ عَلى خَيْرِ الْعَمَل»

»Accours à la meilleure des actions« fut supprimée à l'époque du second calife car les gens s'imaginaient que la prière était la meilleure adoration et délaissaient le Djihâd » .4

2- La phrase:

»ألصَّلوة خَيْرٌ مِنَ الْنَّومِ «

«Prier vaut mieux que dormir»

ne faisait pas partie de l’adhân, l'appel à la prière, au temps du Noble Envoyé –les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa Famille– mais a été ajoutée par la suite.5 Châfi‘î dit dans le livre Al-Omm:

«اكره في الاذان الصَّلوة خيرٌ من النَّوم لأنَّ أبا مَحْذورة لم يذكره»

Je n'apprecie pas dans l’adhân cette phrase: 6

«ألصَّلوة خَيْرٌ مِنَ الْنَّومِ»

car Abû Mahdhourah qui est un transmetteur de Hadiths, n’a pas rapporté cela dans son Hadith.

  • 1. Sourate «Mâ’ede» 5:55.
  • 2. Les références sont trop nombreuses pour être toutes citées ici, nous n'en citerons que quelques unes:
    Tafsîr Tabarî, Vol.6, p.186.
    Ahkâm al-Qor’ân (Tafsîr Djasâs), Vol.2, p.542.
    Tafsîr Bizâwî, Vol.1, p.345.
    Ad-Dorr al-Manthûr, Vol.2, p.293.
  • 3. – Kanz al-‘Amâl, Livre de la prière, Vol.4, p.266, de al-Tabarânî:
    «كان بلال يؤذّن بالصبح فيقول: حيّ على خير العمل». Sonân de Bayhaqî, Vol.1, p.424 et 425. Al-Mowatta’a de Mâlik, Vol.1, p.93.
  • 4. – Kanz al-‘Irfân, Vol.2, p.158. As-Sirât al-Mostaqîm wa Djawâhir al-Akhbâr wa al-Athâr, Vol.2, p.192. Charh al-Tadjrîd (Qûchtchî), Discussion sur l’imâmat, p.484:
    »صعد المنبر وقال: أيّها الناس ثلاث كنّ على عهد رسول الله أنا أنهی عنهنّ وأحرمهنَ وأعاقب عليهنّ وهي متعة النساء ومتعة الحج وحيّ على خير العمل.«
  • 5. – Kanz al-‘Amâl, Livre de la prière, Vol.4, p.270.
  • 6. – Rapporté de Dalâ’il al-Sidq, Vol.3, 2ème partie, p.97.