read

Leçon 2: La Justice D'Allah

Al-'Adl al Ilahi signifie qu'Allah est juste ; qu'Il n'est ni cruel ni dure, et qu'Il ne fait rien qui manquerait de sagesse. Quoi qu'Il fasse, c'est-à-dire: conférer la vie, donner la sus­tentation, priver de quoi que ce soit, Son action a une utilité qui Lui est inhérente, bien que cette utilité ne nous apparaisse pas.

Par exemple, lorsqu'un médecin traite une maladie, nous sa­vons que le traitement profite au patient, bien que nous ne sa­chions pas comment il apporte le profit. Ainsi, lorsque nous voyons Allah pourvoir quelqu'un de richesse et en laisser un autre dans la pauvreté, accorder la grandeur à une personne et en priver une autre, conférer la bonne santé à un homme et accabler un autre de maladies etc ..., nous devons admettre que tout cela est fondé sur un rationalisme, même si nous ne som­mes pas capables d'en comprendre la sagesse.

Allah ne fait ni faute ni péché. Car lorsque quelqu'un com­met une faute ou une injustice, il le fait soit parce qu'il ne sait pas que c'est une faute (or, Allah sait toute chose), soit parce qu'il a besoin de quelque chose qu'il ne peut obtenir sans commettre une faute (or, Allah n'a besoin de Rien), soit parce qu'il a été contraint par quelqu'un d'autre de commettre cette faute (or, Allah est Tout-Puissant et personne ne peut Le contraindre à faire quoi que ce soit). De là, on comprend qu'il est impossible qu'Allah commette une injustice ou une faute.

Un Exemple De La Justice Divine

On a raconté qu'un jour on avait demandé à Cyrus, Roi de Perse: "De qui avez-vous appris la Justice ?"

Il répondit, "Parce que je sais de façon certaine que tout homme sera jugé suivant ses actions, bonnes ou mauvaise." Et à la question: "Comment cela ?"

Il répondit, "Un jour, alors que j'étais en route pour la forêt, j'ai vu une gazelle. J'ai envoyé mon chien à sa poursuite, et il l'attrapée par la patte. Mais le chien n'a pas attrapé la gazelle normalement: il l'a mordue et lui a cassé la patte.

"Un peu plus tard, le chien est allé au-devant du cheval et a reçu un coup de sabot à la patte, qui a été cassée. Peu après la patte du cheval a glissé dans un trou et s'est cassée à son tour.

"J'ai compris alors que la rétribution de chacun dépend ses actions: lorsqu'on fait de bonnes actions, on en sera bien récompensé, et lorsqu'on commet de mauvaises actions, on en sera puni. De là mes bonnes actions".

Cher lecteur! Après avoir lu tout cela, voudriez-vous toujours commettre de mauvaises actions? Non, jamais ! Ecartez-vous du mal.