Women In Islam 2/4

Ascent TV is proud to present: "The role of women in Islam" presented by Samahat Sheikh Safdar Razi.

Bismi-Llah, Al-Rahmani, Al-Rahim. Assalamu aleykum ayyua al-Mu'minin wa al-Mu'minat, peace be upon you all. Let's continue our topic about women in Islam. We mentioned that there was a serious problem when we took the woman out from her proper role, which God has given her, we created a problem in the society, a huge problem. Now if you have to solve the problem, we have to come back to the root problem.

Many people, they say, you said that Islam respects a woman when she's a daughter. Islam respects the woman when she's a wife. Islam respects the woman when she is a mother. Not just respect, appreciates the woman's role greatly. And it's not the supremacy of the man, it is the responsibility which man has. Man has more burden. Why? Isn't it unfair? No, because man can handle, he can handle outside jobs, external issues, fights might happen, quarrel might happen, disturbance might happen, anything. God has given him the physical abilities.

For internal affairs, women are very well equipped. We cannot expect from men to nurse the baby, I mean, he doesn't have milk. So this is a natural thing which God has given to male gender and female gender to suit the responsibilities and to have an integrated society or a community or a small community, which is a family. And if this family is strong, then the whole community in large is formed by these small parts of bricks or puzzles. They fit to each other. So if all these strong families, they fit in a community, we will have a strong community. But if we have these blocks, many of them are weak. This one family is only strong. We will have problem in this. We will have a weak community. Why? Because very few families are strong.

So this kind of thing is very important to understand. We need to study on a community level and on a family level, this issue. So Islam puts a woman in a very great position because women, they are vulnerable, and they have some weaknesses, so Islam wants to be with them. Islam doesn't want to abandon them in their weaknesses.

Let me tell you an example. There was a companion of the Prophet, peace be upon him and his pure family, his name was Sa'd Ibn Ma'adh. Sa'd Ibn Ma'adh died in the life of the Prophet. The Prophet did a very extraordinary funeral services for Sa'd. He did like things he never ever had done. People, they came, companions, they asked the Prophet, Oh, Prophet, we have never seen you do this kind of funeral procession the way you did for Sa'd. He said, what could I do? There were 70,000 Angels. They were doing this kind of funeral procession and I was doing whatever they were doing.

So mother of Sa'd, she was standing beside and she said: rejoice O Sa'd, who is like you? And the Prophet is doing all these things and there are Angels who is like you? You are a lucky person. Sad the Prophet said: Mahya Umm Sa'd, wait, o mother of Sa'd. Don't jump to your conclusions. She said why Rasul Allah? Why oh Messenger of God? He said: inna Sa'dan asabakhtu dhamma, Sa'd was not secured from the pressure of the grave. Pressure of the grave is a very severe punishment, torture for those who are disrespectful to their spouses.

So she said, why? He said he had bad attitude with his family, with his spouse. See? Bad attitude. So Sa'd was a nice companion. He had so many virtues. The Angels, they did this kind of funeral procession. The Prophet did extraordinary things but there were some severe punishments. Why? Because of the dark side with Sa'd had.

Now this kind of thing, many women, they will say, oh, see? If you will be disrespectful to me, then you will get. We are giving this message to everybody. It's also for the wives. It's also for the female spouse. If she messes up with her husband, she will also have the same thing. We have so many narrations of Ahl Al-Bayt, alayhim as-salat wa as-salam, narrating to Rasul Allah, salla Allahu alayhi wa alihi wa sallam, that whoever is hurting her husband, disrespectful to her husband, God's curses, Angels curses, everybody's curses will be on her.

So husband and wife, they both have to be respectful to each other. They both have to. And if they both mess up and do not repent, then they have this torture of grave and curses of God and Angels and believers on them. And curses means that they will end up into the Hellfire.

So they need to be careful with their relations to each other, with their dealing with each other. This is not something easy. There are differences, there are challenges. The difference is test from Allah Subhana wa Ta'ala to us. It was easy to have a robotic spouse. She has the same mentality of the husband. But there is no taste. The taste comes out of differences. So Allah Subhana wa Ta'ala made these differences in us, to test us.

Do we pass this test? How do we react? Do we react with still with respect or do we react with rudeness and disrespect and misbehaviour? All these things are tested. We are all tested. I'm sitting here, I'm tested by God. You guys are listening to me. You are tested by God. Every small and big thing we do is test from Allah Subhana wa Ta'ala to us. We came on this Earth to be teste,d and we are going back to where we came from. That's why we say: Inna Lil-Lah, we are for God, wa inna Ilayhi rajioon, and to Him we are going to return. Not go, we don't say, the Quran did not say "dhaiboon", "rajioon". So we have come from a place, a source. We are going to go back to that source or our destiny is back to that source.

So why did we come to this world? To be tested. So this is our test period. We are being tested. Everything we do is a test for us and husband and wife, their differences, all these differences are test from Allah, Subhana wa Ta'ala, to them. Now they have to pass the test, they have to keep all this time in their mind that I'm being tested. My husband is a little bit rude, let me do some tolerance, let me do some sabr. My wife is a little bit too much demanding or too much trying to irritate me. Let me do sabr, let me tolerate.

So all these things are test. So this is a test if they mess up in the test, they will end up into severe punishment. If they pass the test, then there is the paradise for both of them. So we have to try to keep all these things in our mind and in our understanding, that we are here for test. As we mentioned previously the Prophet was best among all his companions in dealing with this. Were the Prophet's wives all of them they were okay? No. Quran talks about some of them they gave him hard time. They gave the Prophet hard time because they were not infallibles. May Allah bless the wives of the Prophet.

But there were sometimes they gave hard times as some regular wife does, but the Prophet was tolerating them, he was kind with them. There's a Sura, Surat at-Tahrim (66), if you look into the interpretation of the Surat at-Tahrim you will see the case of that disturbance which was done by some of the wives of the Prophet, salla Allahu alayhi wa alihi wa sallam. So the Prophet taught us: see I'm tolerating. You tolerate, we will have differences, we will have problems but all we can do is we have to do sabr, patience, and try the best to pass this test which we are in.

And we ask Allah Subhana wa Ta'ala to give us inspiration to pass this test, and we will have some more opportunities in future to talk more [about] this issue. Wa as-salamu alaikum, wa rahmatullahi, wa barakatuh.

Copies, duplication, distribution and broadcast of this programme is strictly prohibited by law without the express written consent of Ascent TV. All rights are reserved to Ascent TV. For more programmes like this, visit us online at www.AscentTV.net. Wa as-salamu alaikum, wa rahmatullahi, wa barakatuh.
 

Ascent TV est fière de présenter : "Le rôle des femmes dans l'Islam" présenté par Samahat Sheikh Safdar Razi.

Bismi-Llah, Al-Rahmani, Al-Rahim. Assalamu aleykum ayyua al-Mu'minin wa al-Mu'minat, que la paix soit avec vous tous. Continuons notre sujet sur les femmes dans l'Islam. Nous avons mentionné qu'il y a un sérieux problème lorsque nous retirons la femme de son rôle approprié que Dieu lui a donné. [En agissant de la sorte], nous avons créé un problème dans la société, un énorme problème. Maintenant, si vous devez résoudre le problème, vous devez revenir à la racine du problème.

Beaucoup de gens disent que l'islam respecte la femme lorsqu'elle est une fille, que l'islam respecte la femme lorsqu'elle est une épouse, que l'islam respecte la femme lorsqu'elle est une mère. [En fait], il ne s'agit pas seulement de respecter, mais d'apprécier grandement le rôle de la femme. Et ce n'est pas la suprématie de l'homme, c'est la responsabilité que l'homme a. L'homme a plus de charges. Pourquoi ? N'est-ce pas injuste ? Non, parce que l'homme peut s'occuper de tout cela. Il peut s'occuper de travailler à l'extérieur de la maison, des problèmes externes, des disputes, des querelles, des troubles qui peuvent arriver; [il peut s'occuper] de tout cela. Dieu lui a donné les capacités physiques nécessaires.

Pour les affaires internes, les femmes sont très bien équipées. Nous ne pouvons pas attendre des hommes qu'ils allaitent le bébé : il n'ont pas de lait. C'est une chose naturelle que Dieu a donnée au genre masculin et au genre féminin pour qu'ils s'adaptent aux responsabilités afin qu'il puisse exister une société intégrée, une petite communauté, qui est une famille. Si cette famille est forte, alors la communauté dans son ensemble est formée par ces petites parties de briques ou de puzzles ; elle conviennent les unes aux autres. Si toutes ces familles fortes conviennent à une communauté, nous aurons une communauté forte. Mais si nous avons ces blocs et que beaucoup d'entre eux sont faibles - tandis qu'une seule famille est forte - nous aurons un problème à ce niveau. Nous aurons une communauté faible. Pourquoi ? Parce que très peu de familles sont fortes.

Il est donc très important de comprendre ce genre de choses. Nous devons étudier cette question au niveau de la communauté et de la famille. L'Islam place la femme dans une position très importante parce que les femmes sont vulnérables et ont des faiblesses ; l'Islam veut donc être avec elles. L'Islam ne veut pas les abandonner dans leurs faiblesses.

Je vais vous donner un exemple. Il y avait un compagnon du Prophète, que la paix soit avec lui et sa pure famille, qui s'appelait Sa'd Ibn Ma'adh. Sa'd Ibn Ma'adh mourut durant la vie du Prophète. Le Prophète organisa des funérailles extraordinaires pour Sa'd. Il fit des choses qu'il n'avait jamais faites auparavant. Les gens vinrent. Les compagnons demandèrent au Prophète : "Oh, Prophète, nous ne t'avons jamais vu faire ce genre de procession funéraire comme tu l'as fait pour Sa'd". Il répondit : "Que pouvais-je faire ? Il y avait 70 000 Anges et ils avaient organisé ce type de procession funéraire [pour Sa'd]; ce que je fis, c'est ce qu'ils firent."

La mère de Sa'd se tenait de côté et elle dit : "Réjouis-toi ô Sa'd ; qui est comme toi ? Le Prophète fait toutes ces choses [pour toi] et il y a des Anges... Qui est comme toi ? Tu es une personne chanceuse !" Le Prophète dit : "Mahya Umm Sa'd", "Attends, ô mère de Sa'd ; ne tire pas de conclusions hâtives". Elle dit : "Pour quelle raison Rasul Allah ?", "Pourquoi ô Messager de Dieu ?" Il dit : "Inna Sa'dan asabakhtu dhamma", "Sa'd n'a pas été protégé de la pression de la tombe." La "pression de la tombe" est une punition très sévère, une torture pour ceux qui manquent de respect à leurs épouses.

Elle dit : "Pour quelle raison ?" [Le Prophète] dit qu'il avait une mauvaise attitude à l'égard de sa famille, de son épouse. Vous comprenez ? "Mauvaise attitude". Sa'd était un gentil compagnon ; il avait tant de qualités. Les Anges organisèrent ce type de procession funéraire, le Prophète fit ces choses extraordinaires... Mais il reçut des punitions sévères. Pour quelle raison ? À cause du côté sombre qu'avait Sa'd.

Maintenant, à propos de ce genre de choses, beaucoup de femmes diront : "Oh ! Tu vois ? Si tu me manques de respect, alors tu recevras [ce type de punitions]". Cependant, nous donnons ce message pour tout le monde ; il s'adresse également aux épouses. Si elles perturbent leur mari, elles recevront également la même chose. Nous avons tellement de narrations d'Ahl Al-Bayt, alayhim as-salat wa as-salam, racontant Rasul Allah, salla Allahu alayhi wa alihi wa sallam, selon lequel quiconque fait souffrir son mari ou manque de respect à son mari, les malédictions de Dieu, les malédictions des Anges et toutes les autres malédictions seront sur elle.

Ainsi le mari et la femme doivent être tous les deux respectueux l'un envers l'autre ; les deux doivent l'être. Mais si les deux perturbent l'autre et qu'ils ne se repentent pas, alors ils recevront cette torture de la tombe et les malédictions de Dieu et des Anges et des croyants seront sur eux. Ces malédictions signifient qu'ils finiront dans le feu de l'enfer.

Ils doivent donc faire attention à leur relation l'un avec l'autre, aux rapports qu'ils entretiennent l'un avec l'autre. Ce n'est pas quelque chose de facile. Il y a des différences, il y a des défis... La différence est un test d'Allah Subhana wa Ta'ala pour nous. Il était facile d'avoir une épouse robotisée et elle aurait eu la même mentalité que le mari. Mais [dans ce cas] il n'y aurait pas eu de saveur [à la vie]. La saveur provient des différences. Donc Allah Subhana wa Ta'ala a fait ces différences en nous afin de nous tester.

Réussissons-nous ce test ? De quelle façon réagissons-nous ? Réagissons-nous toujours avec respect ou réagissons-nous avec grossièreté, manque de respect et une mauvaise conduite ? Toutes ces choses sont scrutées. Nous sommes tous testés. Je suis assis ici et je suis testé par Dieu; vous m'écoutez et vous êtes testé par Dieu. Chaque petite et grande chose que nous faisons est un test pour nous que nous envoie Allah Subhana wa Ta'ala. Nous sommes venu sur cette Terre pour être testé et nous retournerons d'où nous venons. C'est la raison pour laquelle nous disons : "Inna Lil-Lah", "Nous sommes pour Dieu", "Wa inna Ilayhi rajioon", "Et vers Lui nous retournerons". Il n'est pas dit "Nous allons [vers Lui]"; le Coran ne dit pas "Dhaiboon" ou "Rajioon". Nous sommes venu d'un endroit spécifique, une source. Nous retournerons vers cette source; notre destin consiste à retourner vers cette source.

Ainsi, pour quelle raison sommes-nous venu dans ce monde ? Pour être testé. Donc, ceci est notre période de test, nous sommes testés. Tout ce que nous faisons est un test pour nous ; [en ce qui concernce] le mari et la femme, leurs différences - toutes ces différences - sont des tests d'Allah, Subhana wa Ta'ala, pour eux. Maintenant ils doivent réussir le test, ils doivent constamment garder tout cela en leur esprit : "Je suis testé". "Mon mari est-il quelque peu impoli ?"; "Laissez-moi être un peu tolérante, laissez-moi faire du sabr". "Ma femme est-elle un peu trop exigeante ou essaie un peu trop de m'irriter ?"; "Laissez-moi faire du sabr, laissez-moi être tolérant".

Toutes ces choses sont des tests ; il s'agit d'un test. S'ils ratent le test, ils seront sévèrement punis. S'ils réussissent le test, il y aura alors le paradis pour tous les deux. Ainsi, nous devons essayer de garder toutes ces choses en notre esprit et dans notre perception des choses : nous sommes ici pour un test. Comme nous l'avons mentionné précédemment, le Prophète était le meilleur parmi tous ses compagnons pour gérer cela. Les épouses du Prophète étaient-elles toutes correctes ? Non. Le Coran parle de certaines d'entre elles qui lui donnèrent du fil à retordre. Elles lui donnèrent du fil à retordre au Prophète parce qu'elles n'étaient pas infaillibles. Qu'Allah bénisse les épouses du Prophète.

Mais il y avait parfois des moments difficiles [pour le Prophète], à l'image de ce que font les épouses ordinaires. Cependant, le Prophète les tolérait, il était gentil avec elles. Il y a une sourate, la sourate at-Tahrim (66), si vous regardez dans l'interprétation de la sourate at-Tahrim vous verrez le cas de ces discordes qui furent causées par certaines des épouses du Prophète, salla Allahu alayhi wa alihi wa sallam. Ainsi, le Prophète nous a enseigné : "Voyez, je tolère ; tolérez donc vous aussi !". Nous avons des différences, nous avons des problèmes, mais tout ce que nous pouvons faire est de faire sabr - être patient - et essayer du mieux que nous pouvons pour réussir cette épreuve dans laquelle nous sommes.

Nous demandons à Allah Subhana wa Ta'ala de nous donner l'inspiration pour réussir ce test et nous aurons d'autres occasions à l'avenir de parler davantage de cette question. Wa as-salamu alaikum, wa rahmatullahi, wa barakatuh.

La copie, la duplication, la distribution et la diffusion de ce programme sont strictement interdites par la loi sans le consentement écrit explicite d'Ascent TV. Tous les droits sont réservés à Ascent TV. Pour d'autres programmes comme celui-ci, visitez notre site à l'adresse www.AscentTV.net. Wa as-salamu alaikum, wa rahmatullahi, wa barakatuh.
 

In This Playlist